Protégez votre famille.

La valorisation et l’organisation du patrimoine sont avant tout motivées par la volonté d’offrir à votre famille une vie confortable et un avenir serein. Cette tranquillité n’est complète que lorsque toutes les éventualités ont été anticipées. Face aux imprévus, il existe des solutions : couverture prévoyance, contrat garantie accidents de la vie, assurance dépendance, assurance décès/obsèques, …

Gérer votre patrimoine, c’est avant tout prévoir…

Parallèlement aux événements prévisibles que l’on peut anticiper (les études des enfants, le mariage, la retraite…), d’autres événements plus incertains (la dépendance, la faillite, l’invalidité, la maladie…) peuvent également avoir des impacts sur votre patrimoine et sur la vie de ceux qui vous entourent.

Protéger sa famille, c’est donc prévoir et mettre en place un ensemble de solutions qui vous permettront de constituer un patrimoine et une source de revenus complémentaires pour le futur. C’est aussi choisir des solutions qui éviteront à vos proches une fiscalité trop importante ou d’éventuelles dispositions juridiques qui pourraient les léser.

En cas d’aléas, la garantie prévoyance se déclenche immédiatement (parfois après un délais de carence) et vous apporte un soutiens financier indispensable dans les moments difficiles, sous forme d’une rente temporaire ou d’un capital versé.

Comment protéger mon conjoint et mes enfants en cas de décès prématuré et leur assurer un niveau de vie et de confort suffisant ?

La sérénité d’une famille se bâtit sur la certitude que tout a été envisagé pour que son niveau de vie soit maintenu et son avenir assuré, même en cas de décès prématuré de l’un des parents. Il importe de ne pas ajouter au drame humain une problématique financière qui pourrait plonger la famille dans une sorte de précarité. Or, la pension de réversion n’excède jamais 50 à 60 % du salaire initial.

Pour sécuriser les revenus familiaux et le niveau de vie du conjoint survivant, la solution la plus simple est de constituer des revenus complémentaires, réversibles à 100 %. Pour cela, l’acquisition d’un bien immobilier locatif est une bonne solution. Selon que vous disposiez ou non d’un capital à investir, l’alternative portera sur le mode de financement.

Un autre sujet crucial est la préservation de l’autonomie de décision du conjoint survivant. Ce sont alors le régime matrimonial et la rédaction des clauses bénéficiaires de l’assurance vie dont les impacts devront être mesurés pour éventuellement les amender afin qu’il n’y ait pas de surprise au moment de la succession. En cas de différentiel patrimonial important, il peut être pertinent de réaliser une donation entre époux.

L’aide d’un spécialiste est ici indispensable pour s’assurer d’une transmission effectuée dans le respect de vos objectifs.

Il n’est jamais trop tard pour mettre en place une solution de prévoyance

il est important de se demander ce qu’on toucherait en cas de pépin. Réaliser un diagnostic prévoyance prend alors tout son sens, afin de vérifier votre niveau de protection en cas d’imprévus et mettre en place un contrat complémentaire si besoin.

Demandez-nous un conseil en protection de la famille